Vous avez entendu parler de « GIFs » pour illustrer vos messages, mais avec tous ces termes, vous avez du mal à suivre. Ça tombe bien, on est là pour vous expliquer. C’est aussi un petit hommage au créateur du GIF, Stephen Wilhite qui vient de décéder à l’âge de 74 ans. Alors on vous explique cette invention !

Vous utilisiez simplement des signes de ponctuation dans vos textos, puis vous avez découvert les émoticônes (des pastilles qui illustrent les émotions humaines) et peut-être même les emojis, qui incluent les émoticônes mais élargissent le vocabulaire pictural grâce aux animaux, à la nourriture, aux objets, à la nature… Plus amusant, adoptez maintenant les GIFs !

Un GIF, qu’est-ce que c’est ?

Un gif c’est une courte vidéo, qui passe parfois en boucle. On les utilise pour réagir à un message ou à une situation, mais c’est aussi une façon d’illustrer un propos. 

Côté prononciation, vous avez le choix : « djif » ou « guif », comme en anglais, ou « jif » comme la plupart des Français. Quoiqu’il en soit, tout le monde comprendra !

Comment les utiliser ?

Il y a une multitude de sites et applications dédiés. Parmi les plus connus figurent Giphy, Tenor, Reddit, ou encore Tumblr. 

Allez sur l’un de ces sites et recherchez le GIF qui exprimera adéquatement ce que vous souhaitez dire ou montrer. Pour le trouver, il suffit de taper un mot-clé (ou plusieurs) dans le moteur de recherche du site ou de l’application. Une fois que le choix est fait, il n’y a plus qu’à sélectionner le GIF, puis à l’envoyer (on dit le plus souvent « partager »). Pas besoin d’enregistrer le GIF pour l’utiliser, mais si vous le souhaitez, c’est possible. 

Attention, c’est un catalogue : entre la recherche de la bonne image et l’envie de voir le reste de ce qui est proposé, ça peut vite devenir chronophage…

En pratique

Votre fille vous annonce par sms qu’elle a décroché un nouveau poste. On vous montre ici des exemples de réponses que vous pourriez lui envoyer, suivant le mode de communication choisi. 

  • Avec les signes de ponctuation : 

Votre réponse : « Super ! ça se fête… »

  • Avec les émoticônes : 

Votre réponse : « Afficher l’image source Ça se fête Afficher l’image source »

  • Avec les emojis : 

Votre réponse : « Afficher l’image source Afficher l’image source Afficher l’image source

  • Avec les GIFs : 

Votre réponse :

via GIPHY

puis :

via GIPHY

Vos GIFs personnalisés

Pour les plus créatifs, on peut aussi en fabriquer soi-même ! C’est facile et ce sera sans doute encore plus surprenant pour vos destinataires. Les sites spécialisés en GIFs vous guideront pour le faire à partir d’images, photos ou courtes vidéos enregistrées dans la bibliothèque de votre appareil. 

Plus simple encore, pour ceux qui disposent d’un iPhone : activez le mode « live » de votre appareil photo. Cette fonctionnalité permet de prendre une suite de photos avec le son, ce qui fait qu’au visionnage, ça se présente comme une mini vidéo. En soi, c’est déjà un ersatz de GIF, mais ça marche pour les destinataires équipés d’iPhone mais pas pour les autres, et techniquement le format est différent. Prenez une photo en mode « live », puis allez dans votre galerie de photos. Vous verrez la mention « live » en haut à gauche de l’écran : appuyez dessus, on vous propose « live » (votre photo en mouvement), « boucle » (votre photo live passera en boucle) ou « rebond » (qui enregistrera votre photo live avec un mouvement de rebond). Choisissez l’une de ces deux dernières formules, et voilà votre GIF fait maison et en deux secondes !

Référence

Enfin, le GIF peut être drôle ou sarcastique, ou le devenir dans le contexte de votre conversation. Il inclut souvent une référence (comme par exemple à un film ou une série), ce qui peut rendre son usage encore plus savoureux, car il suppose que vous avez un socle de références commun et que cette image a un deuxième niveau de signification pour vous : 

  • Votre réponse :  

via GIPHY

La référence :

Dans How I Met your Mother, c’est un ressort comique : Barney décline le « high five » (« tape m’en cinq ») dans tous types de situations pour exprimer la supériorité ou l’excellence des personnes concernées – parfois uniquement lui-même. Ici, il aurait tapé dans la main de Ted, à qui il parle, mais à défaut d’être près de lui, c’est à son téléphone qu’il propose son célèbre clap.

À vous de trouver la référence qui correspondra à votre échange !

Et voilà ! Vous avez désormais une corde de plus à votre arc pour les fils de conversation de famille. Allez-y, tentez l’expérience du GIF lors du prochain échange : effet garanti !

Write A Comment